#JusticeGlobale Hebdo - Les prisons de torture en Syrie | Justice sur la ligne au Népal | Feu vert pour les colonies en Palestine

© Amnesty International/Forensic Architecture
Related countries

Justice sur la ligne au Népal

Les commissions transitoires du Népal sur la vérité et la réconciliation ainsi que sur l’enquête sur les disparitions forcées ont été créées pour rendre justice aux victimes des atrocités commises pendant la guerre civile de 1996 à 2006. Avec l’avenir des commissions en équilibre cette semaine, les membres de la société civile internationale exhortent les premiers partisans à pousser le Népal d’oublier les propos politiques et saisir ce moment clé pour la justice pour des milliers de victimes.

Les prisons de torture en Syrie 

Amnesty International rapporte des milliers de pendaisons menées contre des « dissidents politiques » dans une prison syrienne de 2011 à 2015. Les allégations de victimes de près de 13 000 pendaisons secrètes en prison s’ajoutent à de récents récits de milliers de cas sans précédent d’abus, de viols, d’exécutions et de torture sanctionnés par l’État, aux mains du régime d’Assad.

Les nouvelles viennent quelques jours après que le Secrétaire général des Nations Unies aurait présenté un rapport sur la mise en œuvre jusqu’à présent d’un mécanisme pour aider à l’enquête sur les atrocités commises au cours du conflit en Syrie.

Feu vert pour les colonies en Palestine

La construction de colonies en Jérusalem-Est occupée a été condamnée. L’Organisation de libération de la Palestine fait appel à la CPI d’ouvrir immédiatement une enquête sur les crimes de l’occupation.

Enquêtes de la CPI

Libye : L’Allemagne a-t-elle découvert une preuve que les réfugiés dans les camps de détention libyens sont soumis à la torture et sont exécutés ?

RDC : Un ancien fonctionnaire de l’ONU atteste que des enquêteurs des Nations Unies ont constaté de nombreux cas de crimes graves et de violations des droits de l’homme commis par les troupes de Ntaganda

Ouganda : De fortes réactions envers la décision de la CPI de prolonger les audiences d’ouverture du procès de Dominic Ongwen au village natal du défendeur

Examens préliminaires

Afghanistan : Alors que les victimes civiles atteignent un sommet record en 15 ans avec 11 500 non-combattants blessés ou tués en 2016, un rapport de l’ONU révèle une forte augmentation du nombre d’enfants tués et blessés

Ukraine : Un avocat des droits de l'homme incarcéré en Crimée pour un travail nécessitant une communication avec des organisations internationales, rapporte Amnesty International

Colombie : Après que Chiquita a été reconnu coupable, les procureurs nationaux sont prêts à inculper près de 200 entreprises, dont la multinationale Dole et Del Monte, de crimes contre l’humanité pour le financement d’escadrons de la mort paramilitaires

Campagne pour la Justice Globale

À la CPI, la justice pour les anciens enfants-soldats est censée inclure le châtiment et la réparation, mais les défis présentés par le premier plan de réparations suggèrent-ils que la CPI a un moyen de répondre et de faire appel aux conceptions locales de la justice ?

Les défenseurs des droits de l’homme qui travaillent dans le domaine de la justice internationale continuent de faire face à des menaces et à des actes d’intimidation et continuent à avoir besoin d’un appui solide pour mener à bien leur travail afin de contribuer aux progrès cruciaux dans le domaine des droits de l’homme internationaux. La semaine dernière, des experts de l’ONU se sont inquiétés de la répression croissante des défenseurs des droits de l’homme travaillant au Burundi

L’Union africaine a tenu sa promesse de parvenir à la parité entre les sexes avec l’élection de deux juges pour pourvoir les postes vacants à la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples

Au Sommet de l’Union africaine, le Président de la Gambie, Barrow, félicite la CPI pour son statut d’État de droit et de bonne gouvernance, critique l’ex-président pour sa décision de se retirer.

11-12 février 2017 : Concours national de contestation judiciaire sur le droit pénal international, organisé par le groupe local de l’Association européenne des étudiants en droit à Lviv, en Ukraine (ELSA Ukraine).

Autour du monde

Selon un rapport d’experts de l’ONU, la coalition saoudienne et les forces rebelles Houthi pourraient avoir commis des crimes de guerre au Yémen. Mais l’Arabie Saoudite mène-t-elle une enquête sur ses propres crimes présumés comme si elle « corrigeait ses propres devoirs », et qu’en est-il des ventes d’armes au Royaume-Uni ?

Malgré les mesures promises à l’égard des enquêtes et des commissions d’enquête, beaucoup continuent de remettre en question l’efficacité des enquêtes sur les crimes de guerre en Syrie. Entre-temps, y a-t-il des preuves possibles qui pourraient surgir dans les tribunaux étrangers ?

Pourquoi l’ONU a-t-elle levé des sanctions contre le chef de guerre notoire d’Afghanistan accusé de crimes de guerre au début des années 90 ?

Human Rights Watch au Myanmar : punir les commandants de l’armée et de la police pour avoir détourné les yeux tandis que leurs forces commettent une agression sexuelle alléguée et coordonnée de la minorité musulmane Rohingya

Après l’appel lancé par Human Rights Watch pour que l’ONU lance une enquête internationale indépendante, Amnesty International accuse le président philippin d’éventuels crimes contre l’humanité commis par la police dans une guerre meurtrière contre la drogue

D’autres affrontements ont éclaté entre le gouvernement et les forces rebelles au Soudan du Sud — les experts craignent qu’ils augmentent les violations des droits de l’homme et le présumé nettoyage ethnique depuis 2013.

Le temps presse-t-il pour des réformes significatives et une justice transitionnelle pour les victimes de la guerre civile au Sri Lanka ?